cérémonie


cérémonie

cérémonie [ seremɔni ] n. f.
ceremonies 1226; lat. cærimonia « cérémonie à caractère sacré »
1Forme extérieure, solennité avec laquelle on célèbre le culte religieux. Cérémonie du baptême, du mariage, du sacre. cérémonial, liturgie. Assister, prendre part à une cérémonie.
2Forme extérieure de solennité accordée à un événement, à un acte important de la vie sociale. appareil, gala, 1. pompe. Les cérémonies d'un anniversaire national. commémoration. Les cérémonies qui ont marqué la visite des souverains étrangers. réception. Tenue, habit, uniforme de cérémonie. Maître de cérémonie. chambellan (cf. Chef du protocole).
3Par anal. Manifestation excessive de politesse, de courtoisie dans la vie privée. Recevoir qqn avec cérémonie. Loc. Faire des cérémonies. façon; cérémonieux. Fig. Voilà bien des cérémonies pour si peu de chose. complication, formalité; chinoiserie. Loc. Sans cérémonies, sans plus de cérémonie : sans façon, simplement (cf. À la bonne franquette).
⊗ CONTR. Naturel, rondeur, simplicité.

cérémonie nom féminin (latin caerimonia) Formes extérieures et régulières qui accompagnent la célébration du culte religieux : Cérémonies du baptême. Formes d'apparat qui accompagnent la célébration d'une solennité ; la célébration elle-même : La cérémonie de la remise des prix. Littéraire. Témoignages convenus de civilité ; politesses excessives : Parler avec cérémonie.cérémonie (citations) nom féminin (latin caerimonia) Armand Salacrou Rouen 1899-Le Havre 1989 De nos jours, le divorce est une cérémonie aussi respectée que la cérémonie du mariage. Histoire de rire Gallimardcérémonie (expressions) nom féminin (latin caerimonia) Faire des cérémonies, se faire prier longuement avant d'accepter quelque chose. Maître des cérémonies, celui qui dirige une cérémonie. Sans cérémonie, sans façon, en toute simplicité. ● cérémonie (synonymes) nom féminin (latin caerimonia) Formes extérieures et régulières qui accompagnent la célébration du culte...
Synonymes :
Formes d'apparat qui accompagnent la célébration d'une solennité ; la célébration...
Synonymes :
- fête
Littéraire. Témoignages convenus de civilité ; politesses excessives
Synonymes :
- cérémonial
- solennité
Contraires :
- désinvolture
- sans-gêne
- simplicité
- spontanéité
Faire des cérémonies
Synonymes :
- façons
- manières

cérémonie
n. f.
d1./d Ensemble des formes extérieures réglées pour donner de l'éclat à une solennité religieuse. Une cérémonie liturgique.
d2./d Ensemble des formalités observées dans certaines occasions importantes de la vie sociale. Les cérémonies d'une visite officielle.
d3./d Péjor. Politesse exagérée, importune. Sans cérémonies: en toute simplicité.

⇒CÉRÉMONIE, subst. fém.
A.— Ensemble des formes extérieures et des règles solennelles qui marquent la célébration d'un culte religieux. Cérémonies du culte; l'ordre des cérémonies (Ac. 1835-1932); maître des cérémonies (cf. cérémoniaire) :
1. Le Pape n'eut pas de peine à céder à cette pressante unanimité, et pour donner plus d'éclat à la cérémonie de la canonisation, il décida qu'elle aurait lieu le jour même de la Pentecôte (26 mai 1235).
MONTALEMBERT, Histoire de Ste Elisabeth de Hongrie, 1836, p. 299.
2. Le bedeau, maître des cérémonies, était un homme court et gros, qui ne pouvait pas joindre ses mains autour de sa personne.
CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 2, 1848, p. 547.
3. Après la cérémonie expiatoire et propitiatoire, le révérend père Douillard monta en chaire.
A. FRANCE, L'Île des pingouins, 1908, p. 306.
SYNT. La cérémonie nuptiale (Mme DE GENLIS, Les Chevaliers du Cygne, t. 2, 1795, p. 156); la cérémonie des funérailles (G. SAND, Lélia, 1839, p. 485).
B.— P. ext.
1. Apparat et solennité qui accompagnent certaines fêtes profanes. Les cérémonies du 14 juillet; cérémonie d'investiture :
4. On introduisit alors le sénateur avec les cérémonies prescrites pour sa réception. Son entrée fut un coup de théâtre.
BALZAC, Une Ténébreuse affaire, 1841, p. 242.
SYNT. Habit, costume de cérémonie (cf. MUSSET, Fantasio, 1834, I, 3, p. 202; STENDHAL, La Chartreuse de Parme, 1839, p. 441).
En cérémonie. Avec solennité :
5. L'Archevêque était en rochet et en camail; on portait devant lui la croix. Tout se passait en grande pompe et cérémonie.
SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 4, 1859, p. 104.
2. [Dans les relations soc.]
a) Marques de politesse, de déférence qui font partie des conventions mondaines. Saluer avec cérémonie (cf. MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, Le Legs, 1884, p. 964); il parlait avec une respectueuse cérémonie (JAMMES, De l'angélus de l'aube à l'angélus du soir, 1898, p. 187) :
6. Au moins, Chantilly porte noblement sa misère (...) On sent partout l'habitude du respect, et la cérémonie qui régnait jadis au château règle un peu les rapports des placides habitants.
NERVAL, Bohème galante, 1853, p. 218.
Visite de cérémonie. Visite de politesse (cf. SÉNAC DE MEILHAN, L'Émigré, 1797, p. 1862).
b) Péj. Souci excessif des marques extérieures de la courtoisie, artifices, embarras. Détester les cérémonies, les ambages (cf. P. DE KOCK, Le Professeur Ficheclaque, 1867, p. 26). Il n'a pas fait tant de cérémonie pour accepter quelque chose (cf. DG) :
7. ... Il faut renoncer à trouver le plaisir partout où règnent la cérémonie, l'étiquette et la contrainte.
JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 2, 1812, p. 211.
c) Loc. fig. fam.
Faire des cérémonies. Faire des manières.
Sans cérémonie(s). Sans manières :
8. — Vous savez, nous sommes ici sans cérémonie, sans façon et sans pose.
MAUPASSANT, Bel-Ami, 1885, p. 25.
Par cérémonie. Hypocritement :
9. Quelles funérailles! S'en peut-il humainement de plus glorieuses, de plus enviables au Moi? Mais qu'y fait-on? À part Mademoiselle de Gournay qui y pleure tout haut par cérémonie, on y cause; ...
SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 2, 1842, p. 451.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694. 1932. Étymol. et Hist. A. 1. 1226-50 ceremonies « formes d'apparat qui accompagnent la célébration d'une fête religieuse » (Bible, B.N. 899, f° 94a ds GDF. Compl.); 2. av. 1370 serymonies « solennité laïque se déroulant suivant un plan prévu » (J. LE BEL, Vrayes Chroniques, t. 1, p. 204 ds LITTRÉ); 3. 1404 serimonie « forme extérieure d'apparat accompagnant la célébration d'une solennité, cérémonial » (CHRISTINE DE PISAN, Charles V, I, 18, ibid.); d'où 1595, 5 sept. Maistre de ceremonies (A. Seine-Inf., G 4451 ds GDF. Compl.). B. Fin XVe s. « témoignage de civilité, de politesse généralement excessif » (COMMYNES, II, 9 ds LITTRÉ : rondement sans cerymonie). Issu du lat. caerimonia « respect religieux » (CICÉRON, Inv. 2, 66 ds TLL s.v., 100, 31) d'où « manifestation de la vénération, culte, cérémonie », surtout au plur. (CICÉRON, Dom. 136, ibid., 100, 59); lat. chrét. (cérémonies chrétiennes) anno 541, Conc. Aurel., Mansi, 9, c. 118 ds BLAISE. Fréq. abs. littér. :2 544. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 3 901, b) 3 945; XXe s. : a) 3 929, b) 3 012.

cérémonie [seʀemɔni] n. f.
ÉTYM. V. 1226, ceremonies; lat. cærimonia « respect religieux, cérémonie à caractère sacré », surtout au pluriel.
1 Forme extérieure, solennité avec laquelle on célèbre le culte religieux. || Les cérémonies du culte. || Cérémonies religieuses. Fête (liturgique); cérémonial, liturgie, sacrement; procession. || Prêtre responsable des cérémonies. Cérémoniaire. || La cérémonie du baptême, d'un mariage, d'un enterrement. || Cérémonie nuptiale. || Cérémonie mortuaire. || Cérémonie d'initiation. || Prendre part, assister à une cérémonie. || La cérémonie du sacre d'un évêque. Sacre. || Vêtements de cérémonie. Ornement.
1 Madame, tout est prêt pour la cérémonie.
Racine, Iphigénie, III, 5.
2 Je désire (…) que la cérémonie mortuaire de Crouy se déroule avec toute la solennité dont il plaira au Conseil d'honorer ma dépouille.
Martin du Gard, les Thibault, t. IV, p. 226.
2 (1404). Toute forme extérieure de solennité accordée à un événement, à un acte important de la vie sociale. Appareil, gala, pompe. || Célébrer une fête par de grandes cérémonies.Solennité dont les formes sont fixées. || Les cérémonies d'un anniversaire national; les cérémonies de la fête de la victoire. Anniversaire, commémoration. || Cérémonie d'investiture. || Les cérémonies de la cour. || Cérémonie d'étiquette. || Cérémonie du sacre, du couronnement.En grande cérémonie : avec solennité. || Escorter un personnage officiel en grande cérémonie ( Cortège; cavalcade, parade). || La cérémonie de la distribution des prix. || Les cérémonies qui ont marqué la visite des souverains étrangers. Réception.
3 Il (le lion) fit avertir sa province
Que les obsèques se feraient
Un tel jour, en tel lieu; ses prévôts y seraient
Pour régler la cérémonie.
La Fontaine, Fables, VIII, 14.
4 (…) il était décidé par l'université de Coïmbre que le spectacle de quelques personnes brûlées à petit feu, en grande cérémonie, est un secret infaillible pour empêcher la terre de trembler.
Voltaire, Candide, VI.
5 Des cris, des vivats et des fanfares terminèrent cette singulière cérémonie, et tous les assistants, trempés jusqu'aux os, se dispersèrent tumultueusement.
Loti, Aziyadé, XVII, p. 95.
Tenue, habit de cérémonie. Habit; uniforme (grand uniforme). || Maître de cérémonie. Chambellan, protocole (chef du protocole).
6 Celui-là, c'est le maître de cérémonies, une sorte de chambellan de la mort.
Alphonse Daudet, le Petit Chose, II, XV.
3 (Fin XVe). Témoignage de politesse, de courtoisie, dans les relations sociales (surtout dans : de cérémonie). || Faire une visite de cérémonie. || Compliment de cérémonie. || Recevoir qqn avec cérémonie.Vx. || Par cérémonie : par affectation.
Une, des cérémonies (surtout au plur.). || Manifestation excessive de politesse. || Reconduire qqn avec des quantités de, avec mille cérémonies. Affectation. || Détester les cérémonies. || Ne faites pas tant de cérémonies.
Fig. || Voilà bien des cérémonies pour si peu de chose. Complication, formalité; chinoiserie. — ☑ Loc. Faire des cérémonies : faire des manières, des façons; être cérémonieux.
7 À quelque temps de là, la cigogne le prie.
Volontiers, lui dit-il, car avec mes amis
Je ne fais point cérémonie.
La Fontaine, Fables, I, 18.
8 Mon Dieu ! mettez-vous (couvrez-vous) : point de cérémonie entre nous, je vous prie.
Molière, le Bourgeois gentilhomme, III, 4.
Fam. Opérations compliquées.
9 L'on m'a appris qu'il fallait bien des (…) cérémonies pour rendre les olives douces.
Racine, Lettres, 1661.
CONTR. Abandon, laisser-aller, naturel, rondeur, simplicité.
DÉR. Cérémoniaire, cérémoniel, cérémonieux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ceremonie — CEREMONÍE, ceremonii, s.f. Ansamblu de reguli, de forme exterioare, protocolare, obişnuite la solemnităţi; paradă, solemnitate, fast. ♦ Maestru de ceremonie (sau de ceremonii) = persoană însărcinată să dirijeze, după protocol, desfăşurarea unei… …   Dicționar Român

  • cérémonie — CÉRÉMONIE. subs. fém. Formes extérieures et régulières du culte religieux. Les cérémonies du Baptême. Les cérémonies de l Église. Le sacre des Évêques se fait avec de grandes cérémonies. Les cérémonies de l ancienne Loi. f♛/b] On dit, Suppléer… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Ceremonie — Cérémonie Cérémonie du changement de garde au Whitehall à Londres Une cérémonie est une activité, emplie de signification rituelle, qui se déroule pour une occasion spéciale. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Cérémonie — du changement de garde au Whitehall à Londres Une cérémonie est une activité, emplie de signification rituelle, qui se déroule pour une occasion spéciale. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • ceremonie — CEREMONIE. s. f. Action mysterieuse qui accompagne la solemnité du culte exterieur que l on rend à Dieu. Les ceremonies de l Eglise. on fait de grandes ceremonies aux enterremens des Evesques. la ceremonie du baptesme. les ceremonies de l… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Ceremonīe — Ceremonīe, (viersylbig,) plur. die n, (fünfsylbig.) 1) Überhaupt ein jedes Zeichen dessen, woran man bey einem Vorhaben denken soll. So ist die Musik in den Kirchen eine Ceremonie, d.i. ein Zeichen der Freude, die man über die Wohlthaten Gottes… …   Grammatisch-kritisches Wörterbuch der Hochdeutschen Mundart

  • Ceremonie — (lat. Ceremonia), im allgemeinen ein äußerer, symbolischer Brauch, der auf ein bestimmtes Verhältniß berechnet ist und eine gewisse Gemüthsstimmung hervorbringen soll; religiöse Ceremonie ist jedes Zeichen oder jeder Brauch, durch welche die… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Cérémonie — Rare et curieux nom porté dans l Indre, où il apparaît pour la première fois en 1690. Il semble difficile d y voir un lien réel avec le mot cérémonie , même si ce n est pas impossible. Une hypothèse plus probable serait la déformation d un autre… …   Noms de famille

  • ceremonie — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. nmos, blp, D. ceremonienii {{/stl 8}}{{stl 7}} przesadne, konwencjonalne formy okazywania komuś grzeczności; przesadnie ugrzecznione zachowanie; certowanie się, cackanie się, ceregiele : {{/stl 7}}{{stl 10}}Sadzać gości z… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • Ceremonie — (v. lat.), 1) eine durch das Herkommen bei feierlichen Anlässen im öffentlichen u. privaten Leben gebotene Handlung, od. eine Folge von solchen Handlungen, welche ursprünglich symbolischer Natur sind. Die C. dient dazu, die Vertraulichkeit… …   Pierer's Universal-Lexikon